[COMPTABILITE] l’importance de l’utilisation des comptes de régularisation actif et passif

Mesure d’ordre  et de sincérité des comptes qui intervient généralement en fin d’exercice. La régularisation obéit à un principe comptable qui est celui de la spécialisation des exercices, chaque exercice pour la détermination du résultat comptable ne doit prendre en compte de façon exclusive que les charges et les produits afférant à l’exercice en cours.

Pourquoi est-ce important de faire une régularisation ?

D’abord, de par sa définition dans le dictionnaire, le mot « régulariser » veut dire « rendre conforme aux lois, aux règlements ». Donc la régularisation s’impose lorsque les comptes ne sont plus conformes aux règlements. En d’autres termes, la régularisation intervient lorsqu’il y a des écarts. Par exemple lorsqu’on se retrouve en face d’un bilan où le principe de la partie double n’est respecté alors la régularisation intervient pour corriger les écarts.

Quand la régularisation s’impose-t-elle ?

Au niveau de l’actif : il s’agit des charges qui ont été comptabilisées dans le courant de l’exercice alors qu’elles ne concernent pas l’exercice en cours mais plutôt l’exercice suivant, il s’agit d’un nombre de charges qui jusqu’au 31 décembre N n’ont pas été consommées par l’exercice. Il s’agit aussi des achats de marchandises qui jusqu’ au 31 décembre N n’ont pas été livrées mais dont on détient les factures ou inversement c’est-à-dire on reçoit les marchandises mais pas les factures (dans ce cas pas d’écriture comptable). Il y a également, les factures d’avoir relatives aux « RRR » qui concernent des exercices antérieurs. Etc…

Au niveau du passif : il s’agit ici des charges qui concernent l’exercice mais faute de pièces comptables, elles n’ont pas pu être comptabilisées et aussi que les pièces concernant ces charges ne parviendront à l’entreprise qu’au cours de l’exercice suivant. Il y a en outre les factures d’avoir relatives aux « RRR » à accorder dont les factures ne sont pas prêtes et également des produits qui ont été comptabilisées dans le courant de l’exercice alors qu’ils ne concernent pas l’exercice en cours mais plutôt l’exercice suivant. Etc…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s